1860Pancorbo___San_Roman

6ff58cf7

La météo avait prévu une journée ensoleillée avec des passages nuageux. La matinée a commencé avec les passages nuageux. Il y avait un peu de brouillard sur le relief autour de Pancorbo et la température était fraîche. Je me suis donc couvert.
Je suis parti prudemment, la N1 étant assez fréquentée par les poids lourds. Et après un vingtaine de km environ, la N1 se transforme en autoroute. Donc route secondaire, ce qui en fait m'arrangeait pour ma tranquillité et ma sécurité.

20160517_104754bis

 La route secondaire,  la A4104 qui relie les villages de Rivabellosa et d'Armiñón commence goudronnée et tres vite devient un chemin de terre et enfin se transforme en un chemin empierré. C'est tout simplement une portion du chemin de Santiago. Résultat 3 km à moitié à pied, à moitié à vélo en roulant au pas. Coup de chance je n'ai pas crevé.
Puis à nouveau N1, redevenue praticable aux cyclistes et qui se termine en ...impasse 15/20 km avant Vitoria.  Le bon côté de ce détour, c'est que je suis resté en pleine campagne, à l'abri du trafic routier, et j'ai pu discuter avec des pelotons de cyclistes qui me doublaient.  J'ai bien essayé de m'accrocher à eux, mais les 20 kg de la remorque se faisait sentir dans les faux plats. Alors quand la pente s'accentuait davantage. ... rien à faire.
Enfin vers 13h00 j'arrivais à Vitoria et m'attablais à la terrasse d'un café pour déguster un  bon sandwich.
Il me restait 35 km et le soleil s'était bien installé dans le ciel. Je me chauffais comme un lézard.
1 heure plus tard je repartais sur des nationales et des départementales sans trafic, longeant l'autoroute. Un peu après 16h00, j'arrivais à l'hôtel Andamur de San Roman, hôtel restaurant pour routiers, ce qui me convient parfaitement.

Sur le chemin de Santiago. ... je ne comptais pas le faire en vélo.

                          

   L'entrée dans le village d'Armiñón  //  L'église d'Eliorriaga, peu après Vitoria

20160517_110455bis 20160517_143759bis